Villa Baulieu

Voyages Confidentiels, experts en voyages luxe et ultra Luxe France, sélectionne pour vous les plus beaux écrins en France et à travers le monde!

Bienvenue à la Villa Baulieu!

 

Des avantages exclusifs sont réservés aux clients Voyages Confidentiels...

 

Grande et harmonieuse maison toscane, au cœur du Pays d’Aix, la Villa Baulieu abrite 11 élégantes chambres et suites jouissant d’une vue imprenable sur le massif des Alpilles, le Lubéron, la Sainte-Victoire…

Dans toutes les pièces de cette magistrale demeure, flotte le parfum de la culture latine si chère à la famille Guénant qui l’a restaurée dans le respect de sa longue tradition. Cette riche histoire, les goûts personnels de la famille, son hospitalité naturelle…
sont autant de précieux atouts qui ont valu à Villa Baulieu d’intégrer la prestigieuse famille des « Collectionneurs » présidée par Alain Ducasse.

 

Sur un domaine de 300 hectares, dont 170 de vignes, nichée dans le cratère de l’unique volcan de la Provence, au milieu d’un parc historique de 22 hectares, la Villa Baulieu accueille ses hôtes dans une atmosphère d’un raffinement extrême.  Chaque appartement, de 30 a  75 m2, décoré par Nicole et Bérengère Guénant évoque l’histoire de Beaulieu - le bien nommé - dans les factures des différentes époques de son histoire. Qu’ils soient avec un décor 1850, espagnol, provençal, italo-vénitien, Louis XIV, XVIIIe, Napoléon III ou années 1900, tous offrent une vue exceptionnelle sur les Alpilles, la propriété, le parc et les vignes.
Objets modernes et éléments d’époque se mêlent avec bonheur dans une décoration raffinée qui promet un confort 5 étoiles à la hauteur de la distinction de Villa Baulieu. 

 

Les 6 chambres prestige, les 2 junior suites et les 3 suites portent le nom d’un des illustres personnages qui s’y sont succédé : Joseph-Pierre Pitton de Tournefort, Pierre de Pontleroy, Horace-Benedict de Saussure, Olivier de Serres…

 

La Villa Baulieu se situe dans un parc historique du XVIIe. Ce parc est composé de plusieurs espaces créant des ambiances différentes pour tous types d’évènements.


Le labyrinthe de buis et le temple d’amour : aménagés au XVIIIe, les massifs géométriques s’organisent en symétrie de part et d’autre d’un axe central et d’un bassin a  jet d’eau pour mettre en sce ne la façade sud de la Villa. Le temple d’amour offre une magnifique vue aérienne de l’ensemble. Il repose sur une grotte de fraîcheur du XVIIe. Dans la continuité du temple d’amour, on peut découvrir les senteurs des multiples variétés de roses composant la Roseraie. Le nymphée : au bout d’une belle perspective tracée depuis la porte principale de la Villa, le nymphée du XVIIe anime de sa présence tout le secteur nord-est des jardins. Adossé a  la colline boisée, il est surplombé d’un petit belvéde re gardé par une muse.


Le parc des bassins : il s’étend au nord de la Villa, dans toute la partie basse des jardins. À l’abri du mistral et a  l’ombre des grands arbres, la balade y est agréable. Le ruisseau, la cascade, le bassin du château et le bassin de Diane apportent leur fraîcheur. Au-delà s’étendent les terres cultivées du domaine.

 

Au gré du marché du jour, exclusivement avec des produits de saison et du terroir, les majordomes préparent, à la demande, des repas servis dans la salle à manger du château, dans l’Orangerie face aux jardins à la Française ou dans la Cour Basse avec le murmure de la fontaine, pour un maximum de 24 convives.
D’autres lieux dans les jardins sont également proposés en journée pour organiser notamment des picnics « chic ».

 

On peut aussi déguster dans un esprit « déjeuner sur l’herbe » dans des lieux atypiques et bucoliques (jardins, nymphée, au bord du bassin de nage, aqueducs) des plats à choisir dans une carte proposant une cuisine décomplexée dont les auteurs sont des chefs reconnus de deux régions de France : Nicolas Bottero du Mas Bottero (Provence), Fabrice Dallais de la Promenade (Touraine). Des repas gastronomiques, accords mets et vins, pour des petits groupes ou dans le cadre d’une privatisation, sont concoctés par des chefs partenaires et étoilés.

 

Très belle piscine chauffée pour se relaxer... Tennis, boulodrome, VTT à disposition pour profiter du Domaine. Hammam, jacuzzi...

 

Le vignoble de la Villa Baulieu se compose de 4 parcelles formant un clos de 12 hectares sur les 170 hectares de vignes que compte le domaine de Beaulieu. Au coeur d’un cratère ovale dans le massif forestier de la Trévaresse, volcan formé sous l’ère du Miocène il y a 17,5 millions d’années, il domine la vallée de la Durance, à 430 mètres d’altitude.


Outre des terroirs argilo-calcaires, une grande partie du vignoble est plantée en terre volcanique caractérisée par la présence de basalte, ce qui fonde le développement d’une réelle typicité des vins.


De la même façon que les grands couturiers et les artisans du luxe font appel aux talents de « petites mains », pour broder, assembler… A la Villa Baulieu, chaque geste façonne et sublime les contours de Grands Vins de Provence. Cueillette manuelle de grappes bien mûres et bien fermes, vinification soignée dans des petites cuves adaptée à chaque millésime… Villa Baulieu blanc et rouge ainsi que la Cuvée Bérengère en blanc et rouge ont acquis leurs lettres de noblesse auprès des amateurs et prescripteurs les plus exigeants.

 

Vingt hectares de paysage agroforestier ont été recréé s autour de la Concernade qui prend sa source sur le domaine, au flanc du cratère.
Huit hectares d’amandiers dont les fruits entrent dans la composition des Calisson d’Aix, 5 hectares de chênes truffiers sans oublier les oliviers et les figuiers, complètent les productions du Domaine de Beaulieu et façonnent le paysage typique de ce coin de Provence.

 

Propriété des comtes de Provence, érigée en fief par Henri III en 1576, les plus grandes familles provençales se succédèrent à Beaulieu.  Les Alamanon, Agoult, Oraison, Pontleroy, mais aussi les Tournefort et les Candolle y résidèrent, tous attentifs à préserver ce terroir exceptionnel. La tradition se perpétue encore aujourd’hui au sein de la famille Guénant qui a acquis cette magnifique propriété en 2001, faisant de Villa Baulieu, l’un des sites les plus accueillants de la région.


Villa, Seigneurie, Domaine, Bastide, Château puis de nouveau Villa, Baulieu se construit et s’épanouit au fil des siècles. Ce sont les Jullien et les Besson qui édifierent, solidement ancré sur son socle basaltique, le château a  l’italienne actuel qui remplacera la vieille Bastide.


A l’exception des quatre tours qui le cantonnent datant de 1805, le château n’a pas changé depuis, même si une modernisation de la cour d’honneur et du 1er étage intervint vers 1780. Ces changements du XVIIIe siècle sont probablement dus a  l’architecte Vallon. Cependant la fontaine en marbre blanc de la cour d’honneur, attribuée a  Veyrier, date de la construction initiale du XVII siècle.


Quant au parc, dessiné au XVIIe, il a été modifié dans sa partie sud au XVIIIe et remplacé par un jardin a  la Française, dans sa partie est au XIXe siècle, tout en respectant le périmètre d’origine. La restauration progressive, entamée en 2002 et achevée en 2012 magnifie l’esprit des lieux et de ce patrimoine préservé dans son intégrité. Aujourd’hui, Beaulieu a même retrouvé son ancienne écriture, Bau-lieu, et Villa a remplacé château. Des bassins et des aqueducs alimentent toutes les fontaines grâce aux aqueducs. Le plus grand bassin fait 4,50 m de profondeur. Il surplombe le domaine.

 

Demeure d'exception à découvrir lors d'un voyage luxe en France!